Quelles sont les obligations du stagiaire ? 

Au cours de son stage, le stagiaire nouera des contacts intéressants et pourra acquérir une précieuse expérience. Ceci surtout grâce à son maître de stage qui le met en contact avec différents domaines de la profession. Par ailleurs,  le stagiaire est également lié par certaines obligations.

Convention de stage

Le stagiaire est tenu au respect de sa convention de stage.

Un minimum de 20 heures de formation continue par an

Le stagiaire doit avoir suivi au minimum 20 heures de formation continue par an (conférences, séminaires…) ou 120 heures sur une période de 3 ans.

1 000 heures de stage

Toutes les activités exercées par le stagiaire en fonction de son stage sont tenues minutieusement à jour dans son journal de stage en ligne.

Déontologie

Le stagiaire n’est pas membre de l’Institut, mais il est soumis à sa surveillance et à son pouvoir disciplinaire. Il doit également observer tous les règlements de l'Institut.

Participation aux frais

Le stagiaire participe annuellement aux frais administratifs, de publications, de conférences et de séminaires.

Perfectionnement professionnel

Durant le stage, le stagiaire doit pouvoir exercer autant que possible les différentes activités de l’expert-comptable et du conseil fiscal. En ce compris les différentes missions particulières confiées par le législateur à l’expert-comptable et/ou au conseil fiscal.

Epreuve intermédiaire

Il est obligatoire de réussir l’épreuve intermédiaire pour pouvoir accéder à une année de stage suivante. L’épreuve a lieu à la fin de la première et de la deuxième année de stage.


Pour tout ce qui se rapporte aux obligations du stagiaire, voir les articles 36, 37 et 38 de l’arrêté royal du 8 avril 2003.