Accès à la profession 

Au terme de l’épreuve orale, et après déliberation, le président du jury prend la décision finale. Il se prononce quant à la réussite ou à l’échec à l’examen d’aptitude, sous réserve d’« approbation par le Conseil de l’IEC ». Lors de l’appréciation finale, il sera tenu compte de l’environnement professionnel du stagiaire.

Quand commence l’agréation ?

L’agréation effective commence à la date de l’entérinement par le Conseil, sur proposition de la Commission de stage, du résultat positif de l’examen d’aptitude. Les membres ne sont repris sur la sous-liste des experts-comptables externes et/ou des conseils fiscaux externes qu’après la prestation de serment devant le président du tribunal de commerce de l’arrondissement judiciaire du lieu du domicile.

Retenez également que la qualité de membre de l’IEC n’est pas cumulable avec celle de membre de l’IPCF, tout comme le titre de conseil fiscal ne peut être accordé à un réviseur d’entreprises.

Procédure de demande d’agréation

Une fois l’agréation entérinée par le Conseil, le stagiaire admis reçoit une lettre concernant son inscription au tableau des membres de l’Institut. Il lui est demandé de fournir à l’Institut les documents suivants :

  • le questionnaire qui est annexé à la lettre dûment complété
  • une déclaration de non-faillite ou une attestation de non-inscription au registre de commerce
  • un extrait du casier judiciaire ne remontant pas à plus de trois mois.

Si le stagiaire souhaite exercer sous statut d’indépendant (et donc comme membre externe), il doit soumettre également :

  • une preuve d’adhésion à une assurance responsabilité civile professionnelle
  • une preuve d’inscription auprès de l’INASTI
  • un numéro de TVA.

Après réception de ces documents, l’Institut envoie au stagiaire le brevet officiellement reconnu d’expert-comptable et/ou conseil fiscal.