Le médiateur du crédit aux entreprises dresse son premier rapport d’activité...

29/05/2009 - Roger Lassaux

Bilan positif

Dans l’arsenal des mesures prises dans le cadre du plan de relance fédéral et du plan PME (notamment les produits Casheo et Initio, largement présentés dans le cadre des séances d’information) pour soutenir, dans le contexte économique morose actuel, les capacités de financement des entreprises, nous avions déjà souligné le rôle de « go between » notamment dévolu au médiateur du crédit depuis la mi-février auprès des autorités publiques et des institutions financières. 

A la lumière du premier rapport d’activité dressé au terme des dix premières semaines d’activité, lequel décrit  notamment sa philosophie de travail et les difficultés rencontrées sur le terrain en vue d’aboutir « dans le cadre d’un dialogue rapide et efficace à ce que tout dossier qui repose sur des fondamentaux solides trouve un financement à des conditions acceptables », il ressort principalement que :

  • si le problème principal rencontré par les demandeurs est le refus d’octroi du crédit, le service du médiateur est confronté à une diversité de problèmes connexes, tels que la pratique de taux d’intérêts particulièrement élevés, une exigence de garanties démesurées, trop de lourdeur administrative…
  • les difficultés se focalisent sur les paiements à court terme des besoins de fonds à moyen et long terme, la problématique de la phase de démarrage et la dénonciation des crédits par les banques, notamment liée au manque de confiance des banques dans la capacité des entreprises à faire face à leurs arriérés de paiement.     
  • la crise n’épargne aucun secteur, même si les dossiers concernent davantage les commerces, les services et la construction.
  • le dossier type concerne un ou des crédits d’environ 100 000 euros.    

Concrètement…

Le service de médiation est accessible à toute entreprise : chef d’entreprise, commerçant, artisan, profession libérale, entrepreneur individuel qui rencontre des difficultés de financement et ne parvient pas à les résoudre.
Ces entreprises peuvent saisir le médiateur du crédit, Monsieur Chris Dauw, via le site web, par téléphone via un numéro gratuit, ou par courrier (cf. comment introduire un dossier ?).

Thématiques: Economie > Aides d'Etat-mesures de soutien;Economie > Economie générale
Mots-clés: