Des réflexions, des actions et de la communication ! 

Chères consoeurs, chers confrères,


Moment charnière de l’année, la « traditionnelle cérémonie des vœux » combine plusieurs facettes. Occasion certes de revivre les moments forts de l’année écoulée, c’est surtout une belle opportunité d’afficher les axes stratégiques de développement, les pistes de réflexion et les moteurs d’actions d’une profession, aujourd’hui, en pleine mutation.

Cette année, organisée de concert avec l’IRE, cette manifestation fut, une fois encore, l’occasion de rencontres pertinentes avec les acteurs clés de notre environnement professionnel. Ce fut, pour notre président, une belle tribune pour déployer plusieurs  axes majeurs de réflexion, porteurs d’actions et de positionnement pour notre profession.

– Financement des PME…

S’il est une certitude, c’est que 2013 sera l’année de tous les défis pour les acteurs économiques de notre pays. Les entreprises devront prendre les bonnes décisions dans un contexte de récession. Parmi ces défis, il y a celui du financement. La problématique du financement d’une entreprise est une des difficultés les plus importantes pour un chef d’entreprise tant au démarrage de celle-ci, qu’au stade de développement, et encore plus en période de crise. De nombreuses PME se trouvent confrontées à une insuffisance de sources de financement internes lorsque vient le moment de financer leurs investissements et activités. Dans ce contexte difficile, accentué par l’impact des dernières lois-programmes apportant leur lot de taxes nouvelles et diverses, les chefs d’entreprise et les indépendants peuvent compter sur le soutien de leur partenaire privilégié qu’est l’expert-comptable. Entre l’entreprise et ses banquiers ou ses investisseurs à risque, il n’existe pas beaucoup de spécialistes qui puissent conseiller de manière objective le chef d’entreprise. L’expert-comptable fait partie de ces rares  spécialistes capables d’accompagner le dirigeant dans toutes ses décisions de politique et gestion financière. Aujourd’hui plus que jamais, il paraît essentiel d’insister sur cette facette parfois méconnue de notre profession.

– La qualité, cœur de métier !   

Comme vous le savez, la revue qualité est devenue le fer de lance de notre Institut, à l’aune notamment de la diffusion du manuel de qualité. Le choix de la qualité doit s’articuler notamment sur les axes suivants : correcte délimitation des activités du cabinet,  conception d’un organigramme présentant les différentes fonctions au sein du cabinet, acceptation de nouveaux clients seulement au terme de procédures de contrôle bien rôdées, développement de solutions visant à motiver et à intégrer les collaborateurs, respect des incontournables obligations légales déontologiques,  mise en place de mécanismes de contrôle interne efficients, etc. Ces techniques sont les principales clés de la réussite d’un cabinet d’expertise comptable et de conseils fiscaux.  L’IEC veillera en 2013 et dans les années à venir à accompagner au mieux les membres (notamment via des séances d’information) tout au long de ce processus enrichissant et indispensable.

– Dialoguons…

Il paraît essentiel d’insister sur le rôle de notre Institut en tant qu’organe d’influence dans des dossiers fort sensibles, notamment fiscaux. Parce qu’ils furent couronnés de succès ou porteurs d’espoirs concrets, deux dossiers récents témoignent, parmi d’autres, de tout l’intérêt de la démarche : le nouveau régime ATN des voitures et les nouvelles règles d’exigibilité de la TVA, dont la mise en œuvre pour le 1er janvier 2013 aurait posé de sérieux problèmes pour notre profession.

Dans le premier cas, nous avons plaidé, en collaboration avec Federauto, auprès des autorités fiscales pour une simplification du régime et la suppression de l’usage par le fisc des FAQ (FAQ) qui créent en définitive plus d’interrogations que de solutions. Nous espérons être entendus en 2013. Dans le second cas, en collaboration avec les autres instituts, nous avons contribué à la mise en place d’une période transitoire d’un an pour permettre aux membres et aux entreprises d’intégrer les nouvelles règles et adapter leurs systèmes comptables. 

– Démarquons-nous…  

Pour autant que besoin, ces dossiers rappellent également combien il est important, pour la profession, de communiquer, via la marque, sur nos fondamentaux, le creuset de notre plus-value, les valeurs et compétences qui y sont associées, tout autant qu’il convient d’en apporter, tous et chacun à la fois, la démonstration au quotidien. Nous l’avons constaté avec un réel plaisir : la récente enquête sur la communication a mis en évidence l’adhésion d’une très grande majorité d’entre vous à notre nouvelle politique de communication. Certes positif et important, ce n’est là qu’un élément des conclusions de cette enquête. Voulez-vous en savoir davantage ? Nous vous donnons déjà rendez-vous la semaine prochaine dans ces mêmes colonnes.

À chacun d’entre vous et à vos proches, chères consoeurs, chers confrères, permettez-nous de vous adresser, en notre nom et au nom du Conseil, nos meilleurs vœux pour l’année 2013 ! Que cette année nouvelle apporte avec elle la joie, la santé, le succès, le bonheur et qu’elle permette la réalisation de tous vos désirs.

Confraternellement,

                                        Benoît Vanderstichelen                                                            André Bert
                                        Vice-président                                                                            Président