Édito : notre rendez-vous hebdomadaire…

17/06/2013 -

Chères consoeurs, chers confrères,


Ce n’est un secret pour personne ! Les matières, au cœur de notre métier, font régulièrement l’objet d’une actualité dense, variée, diversifiée. Nous devons prendre connaissance des changements et des tendances, en apprécier l’exacte mesure, dresser les perspectives et prospectives, ce qui est de l’ordre du possible et du réalisable, pour transformer évolutions en opportunités et réflexions en pistes d’actions. Dans le même temps, nous savons combien notre emploi du temps est encombré, combien il est parfois difficile de prendre du recul par rapport au flux incessant de nouveautés sur lesquelles nous entendons agir !

C’est ce double constat qui nous incite aujourd’hui à développer un véhicule de communication privilégié, un rendez-vous régulier : l’éditorial de votre e-zine, chaque semaine.

  • Chaque semaine, nous mettrons un soin particulier à ce que ces quelques lignes traduisent l’essentiel d’une mesure  annoncée ou concrétisée. Précis et concis : ce qu’il faut en retenir et notre réaction et opinion ! Last but not least, partie intégrante du texte, le document de référence sera accessible d’un seul clic pour vous permettre de prolonger votre réflexion.
  • Pour assurer une meilleure visibilité, c’est le titre de l’éditorial que nous mettrons dans le libellé du message qui accompagne l’envoi de l’e-zine. C’est encore sous ce même titre accrocheur et explicite que nous classerons les différents e-zines dans la rubrique ad hoc « publications » du site de l’Institut. Un seul coup d’œil sur la liste des publications vous renseigna alors sur l’état des lieux et le « pourquoi et comment » de notre position. 

Comme vous le savez, dans le prolongement de nos engagements de campagne et dans la droite ligne de nos principes de communication, vous informer au plus près, renforcer l’image de notre profession, développer notre capacité d’intervention et notre force de proposition comptent parmi nos priorités.

Toutefois, ne perdez pas de vue que l’IEC est un organisme de droit public, qui ne peut aborder des problématiques et autres sujets qu’en raison de leur influence sur notre profession. Évaluer des choix politiques en matière d’affectation des ressources à l’aune de l’intérêt général n’est pas de notre ressort !

Dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit est essentiel !

Soyez assurés de notre plein engagement et de notre investissement à vos côtés !

Salutations confraternelles,


                                    Bart Van Coile                                                                   Benoît Vanderstichelen
                                    Vice-président                                                                   Président

 

Thématiques:
Mots-clés: