Interne ou externe 

La seconde différence trouve son origine dans le mode d’exercice de la profession, et plus précisément le statut. Tant les experts-comptables que les conseils fiscaux peuvent, en effet, exercer leurs activités sous contrat d’emploi, dans le cadre d’une fonction rémunérée par les pouvoirs publics, ou en qualité de titulaire d’une profession libérale. Dans le premier cas, ils sont inscrits au tableau des membres en qualité de membre interne. Dans le second cas, ils sont membres externes de l’Institut. 

Cette distinction prend un relief particulier pour les missions et activités des experts-comptables, dès lors que l’exercice des activités caractéristiques de la profession de conseil fiscal est, à l’heure actuelle, libre. 

  • Dans le cadre des activités et missions générales ou spécifiques que l’expert-comptable est ainsi habilité à exécuter dans les entreprises privées, les organismes publics ou pour compte de toute personne ou de tout organisme intéressé, trois d’entre elles ne peuvent être exercées que par un expert-comptable externe, pour autant, en ce qui concerne les deux premières, qu’elles conduisent à une attestation ou à un rapport destiné à être remis à des tiers :
    •  la vérification et le redressement de tous documents comptables. Cette opération sera reprise dans un rapport d’expertise ; 
    • l'expertise, tant privée que judiciaire, dans le domaine de l'organisation comptable des entreprises ainsi que l'analyse par les procédés de la technique comptable de la situation et du fonctionnement des entreprises au point de vue de leur crédit, de leur rendement et de leurs risques. Cette mission peut s’inscrire dans le cadre d’une demande privée ou résulter d’une décision de justice ;
    • la représentation de l’associé dans ses pouvoirs individuels d’investigation dans les petites et moyennes entreprises où aucun commissaire n’a été nommé constitue, en effet, un monopole exclusif de l’expert-comptable externe, seul habilité à exercer habituellement ou à offrir d’exercer cette mission.
      Pour être complet, précisons encore que certaines missions de monopole de l’expert-comptable externe sont partagées avec les réviseurs d’entreprises. D’autres missions générales peuvent être exécutées tant par les experts-comptables externes que par les réviseurs d’entreprises ou les comptables-fiscalistes agréés.
  • Sous cette réserve qu’il ne peut effectuer ni proposer des missions réservées aux experts-comptables externes, l’expert-comptable interne joue un rôle crucial dans l’entreprise en tant que :
    • directeur financier : il participe à l’élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie de l’entreprise ;
    • auditeur interne : c’est un maillon important entre l’audit interne et l’audit externe qui constitue la plaque tournante des systèmes et flux d’informations ; 
    • Tax Manager : il veille à ce que l’entreprise respecte rigoureusement ses obligations fiscales et peut, à cet égard, jouer un rôle proactif sur les plans comptable et financier.