Notre profession repose sur un socle technique fort. Pour autant, elle n'est pas que technique et sa finalité n'est pas que le chiffre...  

Si les deux ou trois choses que l’on évoque d’emblée des activités d’expert-comptable et de conseil fiscal visent pour l’essentiel la tenue des comptes annuels et l’établissement des déclarations fiscales, le cliché, pour courant qu’il puisse encore être, est fortement réducteur !

Car si l’on connaît évidemment ce que l’on peut appeler notre cœur de métier – la comptabilité et la fiscalité –, peu de professions capitalisent autant de compétences dans des domaines très variés et très peu accompagnent l’entreprise tout au long de ses différents cycles de vie et interviennent dans la quasi-totalité des secteurs de l’économie. 
  • L’activité de l’expert-comptable se situe aujourd’hui largement dans l’assistance en matière comptable, fiscale, juridique, financière et sociale. En tant que généraliste du conseil à l’entreprise confronté à un changement de son environnement économique, il s’est adapté en élargissant son spectre de services. Il doit être capable d’avoir une opinion sur tous les sujets qui touchent à l’entreprise et aider son client dans la prise de décision. Aujourd’hui, l'expert-comptable, c’est tout à la fois un expert, un coach, un conseiller, un auditeur contractuel, un partenaire de l’entreprise qui l’aide à conduire sa stratégie, son œil critique… 
  • Quant au conseil fiscal, énoncer, comme le fait la loi, que ses activités consistent à donner des avis se rapportant à toutes matières fiscales, d’une part, assister les contribuables dans l'accomplissement de leurs obligations fiscales, d’autre part, et, enfin, représenter les contribuables, prend un relief particulier en raison de ce qu’est la fiscalité pour les entreprises : une matière incontournable, complexe et mouvante dont l’imprécision est susceptible de générer de l’insécurité juridique.    

Qui fait quoi ? Une triple différenciation à garder à l’esprit...

Avant d’en apporter la démonstration pratique, en répondant concrètement à la question de savoir quelles sont précisément ces activités et missions de l’expert-comptable et du conseil fiscal au cours des différents cycles de vie de l’entreprise, une triple différenciation doit toutefois être gardée à l’esprit.