Un membre de l’IEC à la tête des douanes

24/11/2015 - IEC

Ce n’est pas tous les jours qu’un membre de l’IEC devient l’un des grands patrons de l’administration fiscale. Kristian Vanderwaeren est un conseil fiscal agréé, spécialisé dans les impôts indirects (douanes, accises, taxes environnementales et TVA). Cet « ambassadeur » de notre profession est un membre actif de l’IEC depuis des années. Il enseigne par ailleurs à la Fiscale Hogeschool. Durant sa carrière, il a non seulement travaillé au sein du Voka Halle-Vilvorde, mais aussi chez EY, Kluwer et Moore Stephens. À partir du 1er janvier, il sera nommé par le Roi au poste d’administrateur général de l’Administration des douanes et accises au sein du Service public fédéral Finances.

Il devient membre du comité de direction du SPF Finances et relèvera directement du président du comité de direction, Hans D’Hondt.
Il sera responsable de la mise en œuvre de la politique stratégique et de la réalisation des objectifs de l’Administration générale des douanes et accises.

L’Administration générale des douanes et accises compte 3 200 collaborateurs et dispose d’un budget de fonctionnement de 173 millions d’euros. Elle se charge de :

  • La perception des droits de douane (à l’importation et à l’exportation) et des accises (sur les huiles minérales, les produits du tabac, les boissons alcoolisées et non alcoolisées, etc.) ;
  • La perception et le contrôle de la TVA à l’importation et à l’exportation ;
  • La protection, la stimulation et la facilitation du marché (AEO, réglementation des quotas, contingents tarifaires) ;
  • La protection de la société en se chargeant de la gestion des frontières extérieures (sécurité, santé, économie et environnement) et d’autres contrôles aux frontières (contrefaçon, stupéfiants, immigration clandestine) ; 
  • La lutte contre la fraude fiscale et non fiscale.
    Cette administration perçoit chaque année 10 milliards d’impôts.

Nous lui souhaitons bonne chance et sommes persuadés que cet « ambassadeur » de notre profession apportera sa contribution à la tax-cification lancée par l’Institut et le SPF Finances.

Thématiques:
Mots-clés: