La cybersécurité, une priorité pour les PME wallonnes

13/02/2017 - IEC

Plus de la moitié des PME wallonnes ont déjà eu à faire face à la cybercriminalité, selon une enquête de l'Union des Classes moyennes (UCM). Près de neuf PME sur dix attachent donc une grande importance à la sécurité cybernétique.

Les entrepreneurs wallons sont convaincus que les cybercriminels ne frappent pas seulement les grandes entreprises. 94 % utilisent un antivirus et 70 % protègent leur accès wifi. Près de six entrepreneurs sur dix réalisent des sauvegardes hebdomadaires de leurs données ; moins de la moitié le font sur un serveur externe.

Il arrive souvent que les entrepreneurs wallons et les indépendants perdent des données suite à un virus ou un piratage informatique. En cas d’attaque, moins d’un entrepreneur sur trois en informe les autorités compétentes ou la police. Pourtant, 60 % des personnes interrogées trouvent que le piratage informatique devrait être plus fortement puni.

Avantage fiscal ?

55,5 % des personnes interrogées trouvent aussi que les coûts d’acquisition des outils nécessaires à la cyberprotection devraient diminuer, par exemple avec une déduction fiscale sur les investissements de sécurisation. L’UCM souligne que cet avantage fiscal existe déjà, mais ajoute que les entrepreneurs et les indépendants devraient être mieux informés en la matière.

Vous pouvez consulter les résultats de l’enquête sur cette page de l’UCM.

Thématiques:
Mots-clés: