Les banquiers doivent travailler de façon plus transparente, déclare la Commission européenne

4/05/2017 - IEC

La Commission européenne prépare actuellement des règles poussant les conseillers fiscaux, avocats et banquiers, qui créent des « mécanismes d’optimisation fiscale », à plus de transparence.

Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques, veut surtout se pencher sur la situation de ceux qui promeuvent l'évasion fiscale. « Des scandales récents ont exposé la responsabilité de ces intermédiaires qui connaissent très bien la réglementation fiscale et qui s'en servent de façon légale pour réduire la fiscalité des grandes entreprises », a-t-il déclaré. C’est pourquoi le commissaire européen veut proposer, encore avant l’été, une directive pour accroître les règles de transparence qui s'appliquent aux intermédiaires.

Concrètement, l’exécutif européen voudrait que les intermédiaires déclarent les mécanismes d’optimisation qu’ils utilisent aux administrations fiscales qui s'échangeront ensuite ces informations.

Source : Belga

Thématiques:
Mots-clés: