Le Code Buysse pour les entreprises non cotées en Bourse complètement revu

19/05/2017 - IEC

La commission Buysse a présenté le mercredi 17 mai 2017, en présence du ministre de l’Économie Kris Peeters, la troisième édition du Code Buysse qui contient un ensemble de recommandations de bonne gouvernance pour les entreprises non cotées en Bourse. La révision de ce code est une réponse à l’évolution économique.

Dans de nombreuses petites entreprises, le conseil d’administration existe principalement sur papier. Il ne joue aucun rôle significatif. « Si des actionnaires familiaux font entrer des administrateurs externes dans la société, le rôle du conseil d'administration doit alors être réévalué », a déclaré dans De Tijd Jozef Lievens, qui a collaboré à la rédaction du nouveau code.

Lorsqu’au sein d’un conseil d’administration des administrateurs externes sont admis, les actionnaires doivent être prêts à les écouter. La troisième édition du code traite en détail les pouvoirs du conseil d’administration, qui est le pivot entre les actionnaires, le management et les autres parties prenantes.

La diversité du conseil d'administration joue également un rôle important. Mais cela n’a pas seulement un impact sur le genre ou l’âge, les compétences, les connaissances et l'expérience des administrateurs méritent aussi l'attention nécessaire.

Selon le comte Paul Buysse, le nouveau code met également l'accent sur la gestion des risques et décrit de manière beaucoup plus précise les tâches du conseil d’administration ainsi que celles de son président et des actionnaires.

Source : Belga

Thématiques:
Mots-clés: