Le tax shelter en faveur des entreprises starters connaît un beau succès

20/06/2017 - IEC

Les particuliers ont investi en 2015 environ 15 millions d'euros dans des entreprises starters, a déclaré le ministre des Finances Johan Van Overtveldt, sur la base de données du SPF Finances. Selon le ministre des Finances, cette bonne opération est la preuve que le tax shelter mis en place par le gouvernement cette année-là connait un beau succès.

Toute personne physique investissant dans une PME par l’acquisition de nouvelles parts dans celle-ci bénéficie d'une réduction IPP de 30 %. Cette réduction peut même atteindre les 45 % pour les investissements dans les microentreprises. De plus, depuis cette année, le « crowdfunding » en faveur de ces entreprises est soutenu grâce à l'exonération du précompte mobilier sur les intérêts issus de prêts à concurrence d'une première tranche de 15 000 euros, pour des prêts d'au moins 4 ans. Un contribuable peut investir jusqu’à 100 000 euros par exercice d'imposition via le tax shelter. Les starters peuvent lever maximum 250 000 euros via ce système.

Selon les données provisoires du SPF, environ 15 millions d’euros ont été investis par les particuliers dans les starters en 2015, dont plus de 13 millions dans les microentreprises.

« Ce tax shelter constitue un soutien important de la relance économique générale », se félicite le ministre des Finances. « La réduction d'impôt permet de stimuler les investissements privés. Les 'super conseils des ministres' à venir seront une bonne occasion d'examiner comment nous pouvons encore consentir des efforts supplémentaires pour soutenir l'entrepreneuriat. »

Selon le centre pour l'industrie technologique belge (SIRRIS), le montant levé en 2016 par ces nouvelles entreprises a crû de 22 %, atteignant 320 millions d'euros. Il est cependant encore trop tôt pour connaître la proportion d'investisseurs privés et donc si les effets du tax shelter ont été plus marqués cette année-là.

Source : Belga

Thématiques:
Mots-clés: