Johan Van Overtveldt promet une taxe pour les entreprises qui paient peu d’impôt à l'étranger

29/09/2017 - IEC

Le jeudi 28 septembre 2017, le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, a déclaré que l'administration fiscale imposerait bientôt les entreprises qui sont actives à l'étranger, mais ne paient pas ou peu d’impôt.

Le changement entre dans le cadre de la réforme de l'impôt des sociétés. Ce qui signifie également que certaines conventions fiscales doivent être modifiées.

C’est ce qu’a déclaré Johan Van Overtveldt à la Chambre suite à la parution d’un article dans De Standaard le 27 septembre, qui indique que l'année dernière, 62 milliards d'euros se sont envolés vers des paradis fiscaux étrangers – comme les Émirats arabes unis.

« Nous voulons que les entités très faiblement taxées à l'étranger – 12,5 % ou moins – puissent également être taxées au départ de notre pays. »

La question doit également être abordée à l'échelle internationale, par le biais d'initiatives européennes ou par l'intermédiaire de l'OCDE, selon le ministre.

Source : Belga

Thématiques:
Mots-clés: