Calendar
Title and navigation
Title and navigation
<mai 2019>
mai 2019
lmmjvsd
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
3456789

Assemblée générale 26 avril 2014 : compte rendu

30/04/2014 - IEC

Le 26 avril 2014, nous étions plus de 500 à nous rassembler à l’Auditorium 2000 (Brussels Expo) pour la 28e assemblée générale.

Dans une intervention dialoguée, Benoît Vanderstichelen, président, et Bart Van Coile, vice-président, ont présenté le rapport d’activités de l’année écoulée. Ils mirent successivement l’accent sur les grands axes définis par le Conseil stratégique, à savoir les « business opportunities », parmi lesquelles la profession d’administrateur indépendant figure en bonne place, l’enjeu fédéral, l’enjeu régional, la qualité et l’attractivité de la profession. Concernant l’enjeu fédéral, les orateurs ont tout particulièrement insisté sur la nécessité de renforcer la lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment, dans une relation de confiance avec les autorités et l’administration fiscale, et de veiller à ce que les professions d’expert-comptable et de conseil fiscal ne soient plus stigmatisées par les politiques. Sur le plan régional, le rôle primordial que nos professionnels doivent assumer, notamment dans la transmission d’entreprise et l’accompagnement des sociétés en difficulté, a été mis en exergue. Président et vice-président ont également précisé l’état d’avancement de la revue qualité, et expliqué les projets relatifs à la formation en organisation des cabinets qui sera dispensée aux membres, ainsi que le renforcement des contrôles en matière de formation continue, sans omettre la phase pilote de la revue qualité, prévue dès cette année 2014.

La parole a été donnée à Johan De Coster, membre du comité exécutif et du Conseil, pour présenter les travaux de la Commission d’accompagnement et de surveillance. Quant à Denise Bauwens et Aurore Mons delle Roche, membres du Conseil, elles ont, à tour de rôle, insisté sur la nécessité d’entreprendre des actions concrètes afin d’augmenter la mixité dans les professions économiques. Emmanuel Degrève, membre du Conseil, a ensuite évoqué les initiatives qui seront tout prochainement prises par l’Institut pour valoriser l’image de la profession et les titres d’expert-comptable et de conseil fiscal, en particulier par le biais de deux campagnes radiophoniques. Enfin, Jos De Blay a fait le point sur les mesures prises par l’IEC dans le cadre de la lutte contre le blanchiment de capitaux, et indiqué que quasiment tous les membres externes, à de rares exceptions près, avait répondu au questionnaire y afférent.

Dans un deuxième temps, l’assemblée a pris les décisions suivantes :

Élection d’un membre effectif de la Commission d’appel, chambre néerlandophone, Mme Maria-Theresia Smet, et un membre suppléant de la même commission, M. Willy Pairoux.

  • Désignation des commissaires : Yves Drapier (commissaire francophone effectif), Guy De Coen (commissaire néerlandophone effectif), Lodewijk Goubert (commissaire néerlandophone suppléant).
  • Approbation des comptes annuels 2013 (présenté par le trésorier, Jean-Luc Kilesse).
  • Décharge au trésorier et aux membres du Conseil.
  • Décharge aux commissaires sortants.
  • Proposition, fixation et approbation des frais de procédure et des frais administratifs pour les membres et les stagiaires.
  • Approbation du budget 2014 (présenté par le trésorier, Jean-Luc Kilesse).

Partie académique commune à l’Institut des Experts-comptables et des Conseils fiscaux et à l’Institut des Réviseurs d’Entreprises

La partie académique, commune à l’IEC et à l’IRE, a vu se succéder trois orateurs de marque :

Monsieur le professeur Bruno Peeters, président de l’Antwerp Tax Academy (Université d’Anvers), fit un brillant exposé, intitulé « Vers plus d’horizontalisation entre le fisc et le contribuable ». Il montra que la légitimité et la confiance sont les fondements du droit fiscal, et qu’une relation de confiance doit impérativement se nouer entre l’administration fiscale et le contribuable.

Monsieur André Kilesse, président de la Fédération des Experts-comptables européens (FEE), expert-comptable et réviseur d’entreprises, exposa les priorités stratégiques de la FEE, ainsi que ses activités, auxquelles il invita les membres des instituts à participer.

Enfin, c’est le thème de « La comptabilité et l’audit du secteur public belge » que développa Monsieur Jean-Marc Delporte, président du Conseil supérieur des professions économiques. Selon lui, la Belgique a encore des efforts à faire pour repenser le système comptable et d’audit du secteur public. Une harmonisation future des normes comptables européenne du secteur public (EPSAS) est indispensable, de même que le renforcement de la pertinence des audits.

Monsieur Daniel Kroes, président de l’IRE, clôtura cette séance académique en résumant les exposés des trois intervenants précités.


 

Thématiques: Profession > L'Institut
Mots-clés: