Quel expert-comptable, quel conseil fiscal êtes-vous ? 

Comment peut-on aider au mieux l’indépendant qui cherche un conseiller près de chez lui, la société qui veut faire appel à un professionnel rompu aux particularités d’un secteur, l’ASBL qui a une question pointue à poser en matière de fiscalité, ou encore, le particulier qui souhaite simplement un interlocuteur capable de l’assister dans sa langue ?

Si rien ne remplace le bouche à oreille, le site web propre du cabinet et d’autres supports, électroniques ou pas, de communication, font largement leurs preuves. La tendance, en Europe, est d’ailleurs de permettre de plus en plus largement leur utilisation.

Quel est, dans ces conditions, le rôle à jouer par l’organisme professionnel ? De par sa mission d’intérêt général et d’information vis-à-vis du public, ne se doit-il pas d’organiser un accès aisé, direct et efficace, du public vers ses membres ? Le premier site à consulter, parce qu’il renseigne de la manière la plus complète et la plus neutre, ne devrait-il pas être celui de l’ordre ou de l’institut qui chapeaute une profession ?

Il n’est cependant pas si simple de mettre en place un outil de recherche de professionnels pointu, au départ de critères définis, dans une base de données large mais parfois sommaire.

À la différence de certaines professions qui peuvent se référer à une classification objective des branches du droit par exemple(1) , des activités(2) , ou encore à des critères issus d’une réglementation(3) , un modèle « en deux dimensions » ne permet pas non plus de rendre compte, de manière neutre et objective, de la richesse et la diversité du paysage des professions de l’expertise comptable et de la fiscalité.

En réalité, pour permettre à chaque membre de l’IEC d’exprimer sa spécificité, son individualité de professionnel, un outil de recherche devrait faire se combiner plusieurs dimensions : le type de missions dans lesquelles le professionnel développe le mieux son potentiel, le secteur de l’économie qu’il préfère, le type de client dont il connaît le mieux les attentes et les spécificités, sa localisation, la ou les langues de travail qu’il pratique...

La conviction de l’IEC est, qu’en plus de faire se rencontrer l’offre et la demande, une telle « interface » pourrait constituer un véritable outil de promotion de la profession, en témoignant vis-à-vis du public des compétences nombreuses et variées qu’elle abrite, et en illustrant les rôles nombreux et parfois nouveaux que l’expert-comptable et le conseil fiscal peuvent jouer aux côtés de leurs clients.

L’institut s’est dès lors donné pour objectif de développer sur son site web une application qui vous permettra, à vous, membre « externe », de communiquer vos préférences de travail, conformément aux paramètres retenus ci-dessus, et d’élaborer de la sorte votre « profil » d’expert-comptable ou de conseil fiscal, qui pourra répondre aux recherches des visiteurs du site, clients potentiels, effectuées au départ de leurs « besoins ».

L’accès  « professionnel » a vocation de s’intégrer dans le « dossier électronique », accessible et modulable à tout moment. Les informations communiquées ne seront soumises à aucun contrôle ou utilisation de l’IEC. Elles seront publiées sous votre propre responsabilité, sans filtre, avec une seule finalité : vous faire (mieux) connaître au public.
Le développement de ce projet sera abordé lors des sessions d’information locales qui auront lieu à partir de la fin de cette année. Notre objectif est d’être en mesure de vous présenter un modèle abouti et un calendrier pour sa réalisation.

Confraternellement,

Benoit Vanderstichelen
Vice-président 

------------------------------
 1. « Cherchez un avocat » (www.obfg.be) ; « Ik zoek een advocaat » (www.ovb.be).
 2. « Je recherche un courtier/syndic/régisseur » (www.ipi.be).
 3. « Zoek dienstverlener » (KMO portefeuille): (https://op.vlaanderen.be/op/bezoeker/initZoekCriteria.do).